Accueil » Comment rendre une maison moins énergivore ?

Comment rendre une maison moins énergivore ?

Comment rendre une maison moins énergivore ?

L’énergie n’a jamais été aussi coûteuse que pendant cette décennie. En effet, dans un logement moyen, on constate que le chauffage de l’air représente 72% des dépenses énergétiques et l’eau chaude 10% soit 82% de consommation finale d’énergie.

Dans une optique de développement durable, il convient alors d’entamer des actions qui auront pour but de réduire toute cette dépense énergétique. Dans la suite de cet article, nous allons successivement vous présenter les différentes solutions qui peuvent vous aider à rendre votre maison moins énergivore.

C’est quoi une maison énergivore ?

Aussi connu sous les synonymes de maison gloutonne en énergie ou encore de passoire énergétique, la maison énergivore est un logement ou une habitation qui consomme de manière excessive l’énergie. Elle ne permet dont pas de faire des économies d’énergie.

Ce phénomène est perceptible dans toute la France, car nombreux sont les personnes qui se plaignent de leurs factures trop élevées sans explications apparentes. Impliquant des dépenses supplémentaires et imprévues à la fin du mois.

Heureusement il existe des signes avant-coureurs qui vous permettre d’identifier si votre maison est énergivore ou non : c’est ce qu’on verra dans la prochaine section de l’article.

Maison énergivore : les signes qui ne trompent pas

Afin de connaître si votre logement est victime d’une surconsommation énergétique, il existe plusieurs signes qui ne trompent pas : nous vous aidons à les connaître.

Une facture énergétique toujours à la hausse

Se reporter aux factures d’énergie est un excellent moyen pour détecter si votre maison est énergivore ou non. En effet, que vous soyez propriétaire ou locataire, vous faites probablement recours à des solutions telles que le chauffage pour assurer votre bien être quotidien.

Le chauffage est responsable d’une grande partie des dépenses en énergie d’une maison et ne doit donc pas être négligé. Ce poste très sollicité en période hivernale pour maintenir une certaine température à l’intérieur de la maison est l’une des principales causes de l’augmentation de la facture d’énergie.

Afin de réduire les dépenses énergétiques liées au chauffage, il convient par exemple de vérifier la performance des équipements et appareils de chauffage. Il faut aussi optimiser l’isolation du logement ce qui passe par l’isolation des combles, des fenêtres et la pose d’ouvertures performantes.

Un inconfort thermique

L’inconfort thermique est et demeure l’un des premiers signes d’une maison énergivore. Il s’agit en fait du ressenti que l’on a vis-à-vis de la température ambiante. Cet inconfort thermique se traduit dans une maison énergivore par le fait que pendant l’hiver les températures sont très basses et très élevées pendant l’été : il y a donc une instabilité thermique d’où l’inconfort.

Ajouté à ceci, les traces de moisissures et d’humidité sont également les signes d’une maison énergivore.

Le diagnostic de performance énergétique

En matière de mesure et de contrôle des performances énergétiques, il existe une étiquette allant de la lettre A à la lettre G. cette étiquette permet de faire un classement allant des maisons moins énergivores aux maisons très énergivores. Si après diagnostic votre maison se situe entre la lettre E et la lettre G, sachez que vous avez de quoi vous inquiéter.

La date de construction du bâtiment

La date de construction d’un logement à un impact sur sa consommation énergétique car avant 1974, il n’existait pas encore de réglementation thermique. Les maisons étaient donc peu et mal isolées.

Les solutions pour rendre sa maison moins énergivore

Si actuellement vous êtes au rouge dans vos dépenses énergétiques et que vous êtes prêt à remédier à votre situation, voici quelques solutions que nous préconisons :

Commencez par des gestes simples

Aussi incroyable que cela puisse paraître, il y a des gestes simples qui pratiqués au quotidien peuvent vous aider à vraiment améliorer votre consommation d’énergie. Ces gestes comprennent entre autres :

  • L’utilisation des ampoules LED qui ont une durée de vie plus grande et consomme moins
  • La Vérification de l’efficacité des appareils électroménagers (lave-linge, lave-vaisselle, fer à repasser, etc.) et les utiliser uniquement pendant les heures creuses.
  • L’extinction des lumières une fois que vous quittez une pièce, etc.

Pensez à l’isolation

Comme nous l’avons dit plus haut, l’isolation est un aspect qui vous permettra de rendre votre maison moins énergivore. Une maison bien isolée pourra par exemple garder plus de chaleur pendant l’été et éviter de ce fait les déperditions d’énergie.

Quelques isolants écologiques :

Installez une pompe à chaleur

La pompe à chaleur n’a besoin que de très peu d’énergie dans son fonctionnement que ce soit pour le chauffage ou pour adoucir les températures. Et qui dit peu d’énergie dit également baisse de la facture d’énergie.

Utilisez les panneaux solaires

Cette solution est sans doute l’une des meilleures car en plus d’utiliser des ressources naturelles gratuites, on contribue en même à protéger de l’environnement et la planète.

En conclusion

Pour terminer cet article, nous pouvons dire que plusieurs facteurs peuvent rendre votre maison énergivore. Il convient de repérer ces facteurs si vous voulez remédier à ce problème et rendre votre maison moins énergivore.