Accueil » Qu’est-ce qu’un biocarburant et quelles sont ses avantages ?

Qu’est-ce qu’un biocarburant et quelles sont ses avantages ?

Le biocarburant, une solution palliative qui vous permettra de faire des économies financières et préserver l’environnement écologique dans le courant du développement durable.

Vous entendez sans doute parler de biocarburant dans les médias tout le temps. Et vous avez peut-être entendu parler de ses avantages, comparativement au diesel ou l’essence.

Une chose est sûre et certaine est que le prix du baril du carburant connait tout le temps des fluctuations dans le monde. Toute la chaîne en prend un coût, de l’extraction jusqu’à la pompe de la station-service où vous carburez votre voiture.

Sans oublier le fait que les voitures avec lesquelles nous roulons émettent des gaz à effet de serre qui polluent l’environnement. Voilà donc d’arguments qui vous interpellent à utiliser de plus en plus le biocarburant.

Qu’est-ce que c’est donc le biocarburant ? Et qu’elles sont les avantages liées à son utilisation ? On en parle dans cet article.

Biocarburant, qu'est-ce que c'est et les avantages

Qu’est-ce que le biocarburant ?

Un biocarburant est un carburant soit liquide, solide ou gazeux produit à partir de la transformation de matériaux organiques non fossiles. Parfois à partir de la biomasse issue de l’activité agricole, par exemple des matières végétales produites par l’agriculture (betterave, blé, maïs, colza, tournesol, pomme de terre, etc…)

Il faut savoir que le biocarburant se retrouve généralement sous forme d’additif incorporé dans le carburant fossile dérivé du pétrole. Les biocarburants ne sont donc pas ajoutés seuls dans le réservoir des voitures auxquels ils fournissent de l’énergie pour rouler.

Les différents types de biocarburants

On distingue trois générations de biocarburants :

Les biocarburants de première génération

Ils sont principalement de deux types :

  • Le bioéthanol : il est produit à partir de canne à sucre, de céréales et de betterave sucrière. Il est utilisé dans le moteur à essence ;
  • Le biodiesel : il est dérivé de différentes sources d’acides gras, notamment les huiles de soja, de colza, de palme et d’autres huiles végétales. Il est utilisé dans les moteurs diesel.

Les biocarburants de première génération entrent en concurrence directe avec la chaîne alimentaire parce qu’ils sont produits à partir des matières organiques et végétales. Aujourd’hui, c’est la seule génération qui est produite à l’échelle industrielle.

Les biocarburants de deuxième génération

Ceux sont des technologies qui sont actuellement mises au point pour exploiter les matières cellulosiques telles que le bois, les feuilles et les tiges des plantes ou celles issues de déchets.

On appelle ces matières la biomasse ligno-cellulosique car elles proviennent de composants ligneux ou à base de carbone qui ne sont pas directement utilisés dans la production alimentaire. Les matières cellulosiques sont plus disponibles par rapport aux biocarburants de première génération. En aucun cas elles ne sont concurrentes à ces dernières.

Cette technologie permet de produire du bioéthanol de deuxième génération, du biodiesel, du bio hydrogène ou du biogaz.

Les biocarburants de deuxième génération ne sont pas encore au stade la production industrielle. Cependant il y a de fortes probabilités que 2020-2030 que les entreprises industrialisent cette technologie afin de produire à grande échelle.

Les biocarburants de troisième génération

Ceux sont des procédés qui se composent de biomasse aquatique, issue des algues ou des micros algues. Ils sont encore à l’étude mais cela s’avère très prometteur.

Celles-ci peuvent accumuler des acides gras permettant d’envisager des rendements à l’hectare supérieurs d’un facteur 30 aux espèces oléagineuses terrestres.

A partir de ces acides gras, il est possible de générer du biodiesel et certaines espèces de micro algues peuvent contenir des sucres et ainsi être fermentées en bioéthanol. Enfin, les micros algues peuvent être méthanisées pour produire du biogaz. Certaines d’entre elles peuvent également produire du bio hydrogène.

Il y a donc de quoi migre véritablement pour le biocarburant.

Les avantages du biocarburant

La production et l’utilisation du biocarburant présentent des avantages énormément considérables. Car, il permet de répondre à des problématiques particulièrement environnementales et en adoptant un mode de vie plus éco-responsable avec son utilisation.

On parle régulièrement de réduction de gaz à effet de serre et les biocarburants représentent une alternative face aux problèmes carburants pollueurs.

L’éthanol par exemple est considéré comme une source d’énergie renouvelable. En effet, il suffit de faire pousser de nouvelles cultures pour obtenir la charge d’alimentation nécessaire à la fabrication d’éthanol.

En revanche, les combustibles fossiles mettent des millions d’années à se former et coûtent chère. Ils sont donc considérés comme des sources d’énergie non renouvelable, parce qu’une fois que leur réserve est épuisée, nous ne pouvons pas la reconstituer.

En conclusion

Les biocarburants se positionnent comme une mesure palliative face au problème de pollution de l’environnement par rapport au carburant ordinaire.

Ils sont majoritairement utilisés sous forme d’ajout aux carburants fossiles. C’est la preuve que l’on se préoccupe de la préservation écologique. La production mondiale des biocarburants a augmenté de 10% entre 2017 et 2018. Le constat est fait particulièrement au volume de l’éthanol qui est beaucoup plus consommé aux Etats Unis avec 61 milliards de litres.