Actualités

Guide « Maisons de l’emploi et développement durable – transition énergétique, les territoires se mobilisent et accompagnent l’évolution des emplois et des compétences dans la filière du bâtiment »

TRANSITION-ENERGETIQUE-1L’Alliance Villes Emploi, en partenariat avec l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (ADEME) et les Maisons de l’Emploi un guide intitulé « Maisons de l’emploi et développement durable – transition énergétique, les territoires se mobilisent et accompagnent l’évolution des emplois et des compétences dans la filière du bâtiment ». Dès 2008 l’ADEME et l’Alliance Villes Emploi ont décidé de s’associer pour conduire des diagnostics territoriaux, des études prospectives et des actions visant à anticiper les besoins en emplois et en compétences des entreprises du bâtiment dans les domaines de l’efficacité énergétique et du développement des énergies renouvelables. Après plus de sept ans d’engagement auprès de plus de 600 projets, ce guide est à la fois un bilan du travail effectué et un outil pédagogique pour de futurs engagements. A travers des fiches méthodologiques, 65 actions significatives mais surtout transposables sont détaillées, ainsi que des exemples de bonnes pratiques à suivre dans les secteurs du bâtiment et de l’emploi. Ces fiches sont regroupées autour de chapitres thématiques, parmi lesquels  un visant à aider les entreprises à obtenir la mention Reconnu Garant de l’Environnement (RGE).

Le guide méthodologique est disponible dans son intégralité ici.

Cliquez ici pour obtenir plus d’informations sur le guide.


Schneider Electric organise une conférence sur les formes d’engagement individuel et collectif pour le climat

   schbeider         A 182 jours de la COP21, Schneider Electric organise le 1er juin une conférence « Comment agir individuellement & collectivement en faveur de la lutte contre le changement climatique ? ». L’évènement est organisé autour de deux temps forts. C’est d’abord Pierre Radanne, Président de l’association 4D et membre du comité de pilotage de la COP21, qui présentera le projet Our Life 21. Ce projet collaboratif, labellisé COP21 et soutenu par la Fondation Schneider Electric, favorise la mise en place d’animations de sensibilisation et d’ateliers prospectifs à destination de tous les publics. Pierre Radanne décrira les différentes formes de contributions envisagées et l’impact qu’elles peuvent avoir sur le changement climatique. Dans un second temps, Gilles Vermot Desroches, Directeur développement durable de Schneider Electric, détaillera l’engagement de Schneider Electric dans le cadre de la COP21. L’entreprise est notamment partenaire de Solutions COP21, un dispositif inédit de valorisation des solutions pour le climat de tous les acteurs porté par le Club France Développement Durable et le Comité 21. Cette conférence sera donc l’occasion de revenir sur le rôle des entreprises dans le cadre des négociations sur le climat.

Télécharger l’invitation ici.

Confirmer votre participation ici.

ENGIE engagé dans la lutte contre le changement climatique à travers son «Tour de France des Solutions Climat»

Capture d’écran 2015-05-28 à 19.06.58ENGIE organise – en coopération avec plusieurs collectivités locales – une série de conférences dans les grandes régions françaises afin de présenter les enjeux liés au Climat ainsi que les solutions adaptées en termes de transition énergétique. ENGIE s’est engagé comme partenaire fondateur de «Solutions COP21», portée par le Comité 21 et le Club France Développement durable, afin de mettre en avant les solutions contribuant à réduire les émissions de gaz à effet de serre. En appui de ce dispositif, et afin de matérialiser et valoriser les initiatives et solutions pour le climat portées par l’ensemble des acteurs sur le territoire français, ENGIE organise un «Tour de France des Solutions Climat». Cette série de conférences-débats vise à rassembler sur chaque territoire un panel des parties prenantes (collectivités, industriels, universités, associations, starts-up) afin de présenter les enjeux et solutions pour la transition énergétique dans les villes et grandes régions de France. Chaque conférence portera sur une thématique ciblée selon le territoire concerné : le 28 mai à Bordeaux sur le thème de la ville de demain : le 17 juin à Marseille sur la géothermie marine ; le 18 juin à Toulouse sur les «smart grids» («réseaux intelligents») ; le 1erjuillet sur la production d’énergie décentralisée, et le 3 juillet, à Dunkerque sur le «Power to Gas». Au second semestre 2015, le «Tour de France des Solutions Climat» s’arrêtera à Nantes pour faire un point sur les réseaux de chaleur et à Strasbourg sur le biométhane. ENGIE souhaite qu’un accord climat ambitieux soit conclu à Paris sur la base de Contributions Nationales (INDCs) volontaires incluant des prix du carbone.


10h pour l’Outremer: Les outre-mer à la conférence climat 

En tant que pays hôte, la France se doit de proposer une vision ambitieuse et exemplaire lors de la conférence de Paris (COP21). Sa capacité à inclure tous ses territoires est un élément essentiel pour assurer la réussite française à la conférence. Dans ce cadre, l’association Outremers Métamorphose organise l’émission 10h pour l’Outremer : Les outre-mer à la conférence climat diffusée sur Terre TV  le 27 juin de 10h à 20h. L’association souhaite ainsi créer des passerelles entre ces territoires et les négociations onusiennes afin de préparer la COP21.

Logo 10h

                Tous les territoires d’Outre-mer font face au changement climatique, dont les conséquences s’expriment plus fortement qu’en France métropolitaine. De la Polynésie à Mayotte, l’Outre-mer est au cœur de nouveaux enjeux : la protection et la valorisation de la biodiversité, les efforts d’adaptation au changement climatique mais aussi la mise en place de transitions énergétiques.

                A travers le projet 10h pour l’Outremer, l’association Outremers Métamorphose propose de pallier à une offre médiatique existante non adaptée aux ultramarins, en proposant un programme qui reflète la complexité de chaque territoire. Des personnalités telles que Jean Jouzel et Monique Barbut interviendront au cours de tables rondes pour débattre des enjeux spécifiques à chaque territoire ultramarin: transports, innovations, financements, migrations, océans sont quelques-uns des sujets qui seront abordés.

Télécharger le programme détaillé ici.


Bilan du Forum Mondial de l’Eau

Le 7ème Forum Mondial de l’Eau s’est déroulé du 12 au 17 avril 2015 dans les villes de Daegu et Gyeongju en Corée du Sud sous le thème l’« Eau pour notre futur » et a réuni 14.000 participants (30.000 entrées) issus de 168 pays intégrant 9 Chefs d’Etat, 80 ministres et 100 délégations ministérielles.

Le Partenariat Français pour l’Eau a rédigé le bilan partagé de cet événement préparé avec les délégués français. Vous trouverez également sur leur site web tout un ensemble d’éléments digitaux : http://www.partenariat-francais-eau.fr/en-direct/

L’intégralité de ce travail réalisé pour le FME constitue un socle solide pour nos actions conjointes en vue des deux prochaines importantes échéances de 2015 : l’adoption de l’Agenda post 2015 à New York en septembre et la 21ème Conférence des parties sur le climat (COP 21) au Bourget en novembre-décembre.

Télécharger le bilan ici


Le MEDEF lance le Manifeste des entreprises pour la conférence climat Paris 2015 (COP 21) : les entreprises proposent des solutions !

A quelques jours du Business & Climate Summit des 20 et 21 mai et dans la perspective de la conférence climat Paris 2015 (COP 21), le MEDEF lance le Manifeste des entreprises. Le changement climatique est un défi sans précédent auquel les entreprises répondent avec ambition et pragmatisme. Les comportements sociétaux, les business models des Etats et des entreprises vont inévitablement et rapidement évoluer. Anticipons et apportons des solutions à la hauteur des enjeux !

Le tissu des entreprises de France constitue un levier central pour relever le défi du changement climatique. La France bénéficie de filières d’excellence capables à travers leur savoir-faire, leurs innovations et leurs technologies, de proposer des solutions durables autour d’une stratégie ambitieuse et efficace. Notre pays dispose d’atouts, grâce à la vivacité de son tissu de start up et de PME et à la force de ses grands groupes, sur lesquels nous devons capitaliser et par lesquels nous pouvons nous démarquer et être plus compétitifs à l’international.

 Le MEDEF est engagé pour promouvoir les solutions apportées par les entreprises et œuvrer à un dialogue constructif avec l’ensemble des acteurs pour partager un objectif de croissance et de responsabilité.

 Télécharger le Manifeste ici!


Le Comité 21 et le Club France Développement durable soutiennent le Business & Climate Summit, les 20-21 mai à Paris

business&climatePour la première fois, les plus grands réseaux d’entreprises organisent ensemble un événement sur le climat : le Business & Climate Summit.

Répondant à l’appel du Secrétaire Général des Nations Unies pour que le secteur privé joue un rôle actif dans le processus mondial de décarbonation, le Business & Climate Summit rassemblera un millier de responsables d’entreprises, de négociateurs climatiques et de décideurs politiques internationaux. A l’issue de ce sommet, des recommandations seront présentées aux décideurs politiques pour les aider à conduire le dialogue en vue de la COP21.

200 jours avant la COP 21, le Business & Climate Summit sera l’événement phare de la Climate Week Paris (18 au 22 mai) et une étape déterminante en vue de la COP 21.

Ce sommet abordera des questions décisives telles que :

  • Comment les entreprises peuvent-elles, en collaboration avec les gouvernements, développer l’économie et poursuivre le développement tout en limitant la hausse mondiale des températures à 2° C ?
  • Comment la tarification du carbone peut-elle doper l’innovation, créer de nouveaux marchés, produits et services, réduire la consommation d’énergie, créer des emplois et orienter l’épargne ?
  • Comment la fixation d’une trajectoire d’émissions, mondiale et de long terme, lors de la COP 21 peut-elle mobiliser les investisseurs et accélérer la transition vers une économie bas carbone ?

Le premier jour (20 mai, 14h00-20h30) sera consacré à la vision d’une société bas carbone. Il présentera les solutions existantes et à venir pour faire de l’économie bas carbone une réalité.

Le deuxième jour (21 mai, 08h00-17h30) traitera de la réalisation de la vision à travers l’accélération des solutions et portera sur les politiques requises pour mettre en œuvre une économie prospère et bas carbone. Consulter la brochure de présentation

Contacts :

Pour toutes information complémentaire concernant le programme, les intervenants, et pour vous inscrire, visitez le site Internet : http://www.businessclimatesummit.com/

Comme partenaire du Business & Climate Summit, le Club France Développement durable bénéficie de la possibilité d’inscrire collectivement ses membres : à partir de 10 inscriptions, les frais passent de 288 euros TTC à 190 euros TTC. Les structures intéressées sont invitées à la faire savoir avant le 11 mai à schonfeld@comite21.org  ; les inscriptions au Business and Climate Summit se clôturant le 15 mai.


Evènement Climate Week Paris : “Climate Finance Day : How to shift the trillions?”, vendredi 22 mai

À quelqueClimate Finance Day 2s mois de la COP21, la question du financement, nécessaire pour limiter le réchauffement climatique à 2 degrés, est plus que jamais d’actualité.

Comment réduire les flux encore massifs de financements vers les projets très émetteurs de gaz à effet de serre et, inversement, encourager l’investissement dans les secteurs de la transition énergétique et écologique ? Les solutions existent. Un nombre croissant d’acteurs de la finance privée s’engagent, partout dans le monde, pour réorienter les capitaux vers une économie bas carbone.

En réponse à l’invitation du Secrétaire Général des Nations Unies à jouer un rôle plus actif dans la lutte contre le dérèglement climatique, les principaux réseaux internationaux d’entreprises ont uni leurs forces pour convier les PDG du monde entier. A l’occasion de la Climate Week Paris, EpE, Global Compact France, WBCSD, ICC, IIGCC de nombreux autres réseaux organisent donc le Business & Climate Summit, qui traitera des défis spécifiques et questions liés à « l’agenda positif » du secteur financier, le :

22 mai 2015,

08h45 – 12h30 & 13h45 – 18h15

au siège de l’UNESCO, à Paris

Ce sommet, évènement central de la Climate Week Paris, offrira aux décideurs économiques et politiques une occasion unique d’échanger sur les meilleurs moyens de déployer les solutions bas carbone à l’échelle mondiale.

En savoir plus : site du Climate Finance Day.


Mobilisation des territoires : la Région PACA organise la MedCop21, les 4 et 5 juin

MedCOPLa conférence de Paris (COP21) qui se tiendra du 30 novembre au 11 décembre 2015, engage la France à construire un environnement favorable pour faire de la France, pays hôte, un pays exemplaire. La mobilisation des territoires, des acteurs non étatiques et de la société civile est un facteur incontournable pour y parvenir.

Les territoires ne participent pas aux négociations climatiques, réservées aux Etats. C’est pourtant à l’échelle territoriale qu’interviennent la société civile et des acteurs non-étatiques. Même si la COP21 aboutit à un accord international satisfaisant, il ne pourra être efficacement mis en œuvre sans la contribution des dynamiques d’acteurs sur le terrain. En outre, cet accord n’entrera en vigueur qu’en 2020, et les acteurs non-étatiques agissent dès maintenant sur les territoires.

Dans ce cadre et avec le soutien et la présence du Président de la République, la Région Provence-Alpes Côte d’Azur accueille les 4 et 5 juin 2015 à la Villa Méditerranée une rencontre avec les acteurs de la Méditerranée

Cette conférence a vocation à souligner l’engagement commun des acteurs de la Méditerranée dans la lutte contre le changement climatique et au travers de la construction d’un véritable Agenda positif Méditerranéen, de mettre en lumière la contribution des Etats, des collectivités locales, des associations, des entreprises, des réseaux constitués œuvrant en tant que catalyseurs du développement durable. Cette manifestation vise aussi et surtout à saisir par-delà les contraintes, les opportunités qu’offre la lutte contre le changement climatique et à contribuer, par des propositions concrètes et partagées, à une Méditerranée de projets.

Cette manifestation accueillera 500 représentants des acteurs en provenance de l’ensemble des pays du pourtour de la Méditerranée :

  • élus et agents des collectivités territoriales
  • représentants des Etats et des organismes déconcentrés des Etats ;
  • acteurs économiques ;
  • représentants des chambres consulaires ;
  • acteurs de la recherche et de l’enseignement ;
  • secteurs associatifs ONG.

En savoir plus


Retour sur la réunion « La société civile européenne en route pour la COP21 », le 23 mars à Bruxelles

CFDD EESC EPE

Le Club France Développement durable a organisé, le 23 mars 2015, en partenariat avec le Comité économique et sociale européen et European Partership for the Environment, une réunion entre réseaux de la société civile européenne pour préparer la COP21. Vous trouverez le compte rendu de nos riches échanges ici.


Publication des recommandations du Conseil Economique, Social et Environnemental, le 28 avril

CESELe CESE a publié, mardi 28 avril, un avis faisant part de ses préconisations pour remplir les objectifs de facteur 4 d’ici 2050 (division par quatre des émissions de GES) et limiter le réchauffement à 2°. Gaël Virlouvet, représentant de FNE et rapporteur de cet avis, décrit ces recommandations comme « concrètes » et « applicables d’ici trois ans ».

A l’ampleur du défi que pose le dérèglement climatique devrait correspondre une politique climatique plus ambitieuse, de long terme et à « dimension interministérielle« .

De multiples secteurs (énergie, industrie, agriculture, bâtiment…) ont chacun une part de responsabilité dans les efforts à accomplir, c’est pourquoi le CESE préconise une « présentation annuelle de la politique climatique devant le Parlement », ainsi qu’une « accélération très nette de la diminution des émissions de GES lors de la décennie 2020-2030 ». Des efforts accentués doivent être particulièrement accomplis dans le domaine des transports, qui accuse du retard.

La prise en compte des exigences du « facteur 4 » en 2050 devrait intervenir en amont de toute décision d’investissement et d’attribution d’aides publiques.

Les collectivités de plus de 50 000 habitants prendraient en charge les objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre, définis dans le SRCAE (schéma régional climat air énergie).

La fixation d’un prix incitatif au carbone est préconisée par le CESE, qui doit tenir compte des conséquences économiques et sociales, ainsi que d’une fiscalité carbone et un mécanisme d’inclusion carbone aux frontières.

Le CESE propose enfin de constituer un « audit sur l’impact climatique des investissements et aides publiques, sur l’intégration de l’enjeu climat dans ces aides et investissements, et sur les mesures à mettre en œuvre pour contribuer à l’atteinte du facteur 4 ».

Retrouvez l’intégralité de cette dépêche sur le site de l’AEF.


 Hub des Solutions Climat :  Guide d’utilisation disponible en anglais !   

Initié par lLabele Comité 21 et le Club France Développement durable, Solutions COP21 est le dispositif de communication et de valorisation des solutions Climat développées par les acteurs de la société civile. Lancée en janvier 2015, la plateforme web de dépôt des solutions est ouverte à tous pour partager avec le plus grand nombre les solutions pour agir sur le dérèglement climatique. Afin que cette plateforme soit un centre de ressources utile en France comme à l’international, il est important d’alimenter et/ou de traduire vos solutions sur la version anglaise de la plateforme :

S21http://www.plateformesolutionsclimat.org/

Télécharger le guide d’utilisation en anglais

Afin d’inciter vos partenaires étrangers à déposer leurs solutions sur cette plateforme, nous vous invitons à diffuser dans votre réseau  le guide d’utilisation du Hub en langue anglaise.

Mettez en ligne et partagez vos Solutions Climat

SCOP21

http://www.plateformesolutionsclimat.org/

Lancée dans le cadre de Solutions COP21, cette plateforme bilingue français-anglais est le seul espace sur les solutions climat en open source alimenté par une pluralité d’organisations : associations, ONG, collectivités territoriales, entreprises, centres de recherche, organismes publics… Espace de partage, de mobilisation, de diffusion, ce « Hub des Solutions Climat » a pour vocation de faire connaitre les solutions climat existantes, créer des synergies et encourager leur déploiement à grande échelle à travers le monde.

Cette plateforme accueille toutes sortes de solutions climat concrètes devant répondre à trois critères : être effectivement déjà mises en œuvre, avoir des effets positifs induits en matière environnementale et des co-bénéfices sociaux et économiques, et pouvoir être répliquées ou dupliquées dans d’autres contextes.

Le Hub vous permet de :

  • Mettre en ligne vos Solutions :

Il suffit que votre organisme fasse la demande d’un compte administrateur. Vos collaborateurs pourront alors devenir contributeurs et publier des Solutions.

La mise en ligne est gratuite dans la limite de 10 Solutions pour les collectivités, organismes publics, associations, ONG, les partenaires de Solutions COP21, les membres du Club France Développement Durable. Pour les entreprises, non partenaires, le tarif de publication est de 100€/HT par solution.

Afin de veiller au sérieux des fiches solutions publiées sur le Hub, il a été élaboré un « Charte d’engagement » pour toute organisation présentant une solution, et mis en place un Comité dont le rôle est d’assurer la relecture des solutions climat publiées.

  • Suivre l’actualité des Solutions publiées :

Il suffit pour cela de vous inscrire en tant que visiteur sur la Plateforme. Vous pouvez alors vous abonner à des thèmes et des contributeurs, et être alerté par mail dès que de nouvelles Solutions en lien avec vos abonnements sont en ligne.

Retrouvez ici le guide d’utilisation complet du Hub des Solutions et la Charte d’engagement

N’hésitez pas à diffuser largement cette information au sein de votre réseau et auprès de vos partenaires pour leur permettre de profiter du Hub et d’y présenter leurs solutions climat.

Pour toute information sur Solutions Cop21 : contact@solutionscop21.orgwww.solutionscop21.org   @SolutionsCOP21   #SolutionsCOP21


7ème Forum Mondial de l’Eau : suivrez en direct ce qui se passe en Corée !

World Water ForumLe 7ème Forum Mondial de l’Eau a commencé et nous souhaitons vous tenir informés sur le déroulé de ce grand rendez-vous de la communauté internationale de l’eau qui se tient du 12 au 17 avril en Corée du Sud.

Organisé tous les 3 ans, les Forums mondiaux de l’Eau s’inscrivent dans un processus de collaboration mondiale sur les problématiques liées à l’eau, en offrant aux politiques et aux décideurs concernés un espace international de débat et de contributions d’experts.

Pour cette édition, la France est présente avec une délégation multiacteurs de près de 200 personnes ! L’Espace France permettra de véhiculer des points de vues collectifs pour les deux grandes négociations onusiennes en cours, notamment sur l’importance d’un Objectif Eau ambitieux dans l’Agenda Post 2015 qui sera arrêté en septembre 2015 par l’Assemblée Générale des Nations unies, et la prise en compte de l’eau dans les négociations Climat en vue de la COP 21 en novembre-décembre 2015 au Bourget.

Grâce au Partenariat Français pour l’Eau (membre du Club France Développement durable), vous pouvez suivre à distance ce qui se passe en Corée !

Le PFE a créé une page « en direct » sur son tout nouveau site web, qui vous permettra de suivre toute l’actualité du Forum au jour le jour.

Elle contiendra un journal télévisé produit par le PFE, une newsletter quotidienne réalisée par le Réseau Projection ainsi que le fil Twitter du PFE au Forum.

Découvrez déjà les premières actualités du Forum : http://www.partenariat-francais-eau.fr/en-direct/

Suivez-les également sur Twitter : @PFE_FWP et à travers le hashtag #WWF7France


Rencontre-débat « Education au développement durable : la feuille de route gouvernementale pour les jeunes », mardi 10 février

BelkacemLa Ministre de l’Education Nationale, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, Madame Najat Vallaud Belkacem, est venue à la rencontre des membres du Comité 21 et du Club France développement durable, mardi 10 février, pour présenter les grandes lignes de la nouvelle circulaire relative au déploiement de l’éducation au développement durable dans les établissements scolaires et universitaires 2015-2018. Les nombreux rendez-vous internationaux de l’année 2015 déterminants pour le développement durable de notre planète (ODD et COP21 en particulier) constituent, selon elle, une formidable occasion pour donner un nouvel élan à l’engagement de son Ministère en faveur de l’éducation au développement durable.

Près de 200 participants ont pu interpeller la Ministre sur la manière dont elle envisage la généralisation des démarches développement durable dans les projets d’établissements,  l’intégration progressive mais obligatoire des enjeux développement durable dans l’ensemble des disciplines et dans l’interdisciplinarité, et l’implication du milieu scolaire et universitaire en perspective de la COP21. Cantines bio, lutte contre le gaspillage alimentaire, sorties scolaires en classes vertes, éco-délégués, coins nature pédagogiques, simulations de négociations internationales sur le climat, appels à projets, concours, démarches de vulgarisation des résultats des recherches scientifiques : autant de champs et d’outils que le Ministère de l’Education National, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche souhaitaient soutenir dans leurs mises en œuvre concrète et rapide.

Retrouvez la vidéo de la rencontre-débat.


« My positive impact » : l’appel à solutions positives de la Fondation Nicolas Hulot pour la Nature et l’Homme (FNH)

A partir du 11 FNHmars, la FNH lance un programme de soutien aux initiatives de solutions concrètes lancées par des associations, des collectivités locales, des jeunes start-up. L’objectif est de les faire connaître, de les valoriser pour qu’elles inspirent d’autres réalisations sur le terrain.

Une centaine d’initiatives présélectionnées par un jury pluridisciplinaire seront présentées au vote du public par Internet. Chacun pourra exprimer ses préférences en les “likant” sur le site. Les 10 solutions préférées bénéficieront d’un plan de communication dans les plus grands médias français.

Un second jury se réunira pour examiner de nouveaux projets.

Les associations, collectivités, ou personnes intéressées pourront déposer leur dossier de candidature sur le site à partir du 11 mars. Les membres du Club France sont invités à participer au vote sur la sélection des projets à primer.

Retrouvez les solutions présentées le 11 mars sur le site mypositiveimpact.org.


La plateforme info compensation carbone du GERES : faire face pour faire mieux

INFCCInfo Compensation Carbone est une plateforme d’information et de sensibilisation aux bonnes pratiques en matière de compensation carbone. Elle propose des informations à tous types d’acteurs et constitue un centre de ressources pédagogiques sur le climat et l’économie du carbone. Le site dédié permet une meilleure compréhension du mécanisme de compensation carbone et offre une perspective sur l’actualité des changements climatiques et de l’économie carbone.

En savoir plus : site de la plateforme, Twitter, Facebook, YouTube


La Conférence des Présidents d’Universités (CPU) s’investit dans la COP21

CPU fond bleuLa CPU saisit l’opportunité que constitue la COP21 pour rendre visibles les projets développés en faveur du climat dans le cadre des établissements d’enseignement supérieur et de recherche. Elle dresse un inventaire des actions, évènements, formations et projets de recherche portés aussi bien par les enseignants et enseignants-chercheurs que par les étudiants en cours de réalisation.

Ces initiatives seront notamment diffusées et valorisées par le Comité 21 et le Club France Développement durable, dont la CPU est un membre actif.

En savoir plus


Retrouvez la vidéo du forum du 18 décembre « Une feuille de route pour un agenda positif climat »

Le Comité 21 et le Club France Développement durable démontrent la forte mobilisation de la société civile française un an avant Paris Climat 2015 !

Permalien de l'image intégrée

A un an de la COP21, le Comité 21, le Club France Développement durable et son projet phare, le dispositif Solutions COP21 ont organisé, le 18 décembre au palais Brongniart, un Forum intitulé « Une feuille de route pour un agenda positif climat ». Cette matinée d’échanges a réuni 500 participants issus des collectivités territoriales, des entreprises, des associations/ONG et du monde académique, en présence de Laurent Fabius, Ministre des Affaires étrangères et du Développement international. Le Ministre est intervenu dans un premier temps pour dresser le bilan de l’accord qui a résulté de la COP20 : « C’est ce document qui va servir de base au sommet de Paris pour aboutir au premier accord mondial jamais obtenu pour réduire les émissions de CO2 et limiter la hausse des températures à 2°C ». Ensuite, la matinée s’est poursuivie autour de tables rondes faisant intervenir élus locaux, dirigeants d’entreprises, responsables d’associations, et chercheurs. Les thèmes abordés : « Partenariats multi-acteurs pour répondre au défi climatique », « Les territoires : Laboratoires pour les solutions climat » et « Les solutions sociales et sociétales pour le climat ».

Retrouvez la vidéo en ligne

Retrouvez la synthèse du Forum


COP20 : les collectivités à l’honneur pour cette troisième journée – 3 décembre

3e jour limaLe pavillon européen s’est réveillé avec le side-event organisé par l’Association des Régions de France dédié à l’action extérieure des collectivités territoriales et la diplomatie décentralisée. Après avoir passé en revue l’évolution historique et le cadre juridique de la coopération décentralisée française, Claude Castro Gimenez, conseillère régionale de coopération pour les pays andins à l’Ambassade de France au Pérou, a posé quelques chiffres clés recensés par l’Observatoire de la coopération décentralisée France-Amérique latine : 70 collectivités territoriales françaises coopèrent avec près de 110 collectivités d’Amérique latine, sur 183 projets de toute nature pour un montant global de 1 million d’euros en 2013. Près de 26% de ces projets participent directement ou indirectement à la lutte contre le changement climatique. La coopération entre le département du Finistère et la province de Chiloé au Chili sur le développement durable des territoires côtiers représente un très bel exemple de partage de savoir-faire et de connaissance de la gestion intégrée et durable d’un territoire spécifique et de ses acteurs.
Annick Delhaye, vice-présidente du Conseil régional Provence Alpes Côte d’Azur, a présenté la contribution des régions françaises à l’Agenda positif de la COP21. Conçu comme un catalogue mettant en avant un projet remarquable de chacune des régions françaises, cette publication de l’ARF constitue un inventaire précieux des bonnes pratiques territoriales françaises d’atténuation et d’adaptation au changement climatique.
Ronan Dantec, porte parole de CGLU et sénateur de Loire Atlantique, est revenu sur la montée en puissance des gouvernements locaux et régionaux dans les négociations internationales sur le climat : la reconnaissance est désormais relativement acquise depuis l’après Copenhague, et dans le workstream II (négociations sur l’accord pré 2020), elle est même théorisée. Les Etats ont compris que lorsqu’un territoire se lance dans une politique volontariste de baisse des émissions de GES, il contribuait à aider son pays à respecter ses engagements internationaux de réduction des émissions de GES. Il s’agit désormais de se poser la question : comment aider les territoires à être des acteurs de la lutte contre le changement climatique, et notamment quel est leur accès direct aux financements climat, en particulier au Fonds vert. L’enjeu majeur à venir est de réussir à inscrire dans les déclarations finales des COP des moyens pour renforcer les coopérations entre territoires. Le Sommet mondial des Territoires qui aura lieu les 1er et 2 juillet 2015 à Lyon sera conçu pour que les participants arrivent à délivrer des propositions concrètes d’amendements dans le texte négocié pour la COP21.
Véronique Massenet de l’équipe interministérielle MEDDE-MAEDI pour la COP21 a rappelé que pour la France l’engagement des collectivités territoriales est essentiel.
Afin de remporter la bataille du dérèglement climatique, il est nécessaire qu’une alliance multi-acteurs apparaisse pour augmenter la capacité à agir ensemble, pour porter des actions ambitieuses collectivement dans l’objectif de parvenir à un accord. La coopération décentralisée est un outil de diffusion des bonnes pratiques très important et est à ce titre soutenu financièrement par la France. Il faut la prendre en compte et remercier le dynamisme des élus à cet égard.
Un deuxième temps du side-event s’est attaché à développer trois exemples d’actions internationales menées par des acteurs territoriaux : la coopération décentralisée entre le Conseil général Seine Saint Denis et les Comores ; le programme européen mené par la région PACA dans le bassin méditerranéen, MARIE, et Rénover+ l’IRV et ses recherches sur l’optimisation des énergies fossiles.

Le Club France est ensuite parti au Jockey Club pour appréhender le village de la société civile de la COP20, baptisé Voces por el Clima (Voix pour le climat). Ce village est structuré autour de trois espaces : un lieu d’exposition multi-acteurs (entreprises, autorités locales, universités et programmes/projets en tout genre) ; un lieu de sensibilisation du grand public sur les enjeux climatiques conçu en clusters thématiques (la ville durable ; la forêt ; les océans ; la montage ; l’énergie), et un restaurant accueillant un écran géant diffusant les moments clé de la COP20. Ouvert du 2 au 12 décembre, ce village de la société civile est gratuit et ouvert à tous de 10h à 22h.
Gilles Berhault – berhault@comite21.org – Sarah Schönfeld – schonfeld@comite21.org


Retour sur le side-event du Club France à la COP 20 du 2 décembre

CR side-eventLe Club France Développement durable a organisé un side-event, ce 2 décembre, à l’occasion de la COP20 de Lima (Pérou), présentant l’efficacité de l’approche innovante multiacteurs pour « l’avènement d’une société post carbone ». Eduardo Durand Lòpez Hurtado, directeur général Climat, désertification, eau du ministère de l’Environnement péruvien, a assuré le Club France du soutien de la présidence péruvienne dans son engagement. Des représentants de collectivités, d’entreprises et d’associations ont ensuite présenté les innovations qu’elles impulsent pour poursuivre un développement plus respectueux de la planète. Ronan Dantec, porte parole de CGLU sur les questions climatiques et sénateur de Loire Atlantique, a insisté sur la dimension financière de l’innovation pour la transition énergétique. Aujourd’hui, il s’agit pour les autorités locales de devenir de véritables stratèges en imaginant des ingénieries financières créatives leur permettant de décliner localement les décisions nationales et internationales. Nantes est ainsi en train de créer une centrale solaire disséminée sur les toits des habitants volontaires et gérée globalement par la ville. Cette centrale d’un nouveau genre devrait assurer une part conséquente de la production électrique de la ville. Une fois amortie, l’installation deviendra propriété de l’habitant volontaire. La transition écologique impose aux collectivités territoriales de dépasser leur rôle de simples fournisseurs de services pour renforcer celui d’animateur du territoire : cette fonction s’incarne pleinement dans la définition et la mise en œuvre de l’Agenda 21, projet concerté de gouvernance du territoire. Christine Fedigan, directrice Climat de GDF Suez, entreprise énergétique depuis 150 ans et deuxième au Pérou, a rappelé que l’innovation s’appuie sur une vaste mobilisation interne. Ainsi, le groupe a encouragé l’innovation individuelle des collaborateurs pour faire émerger de nouvelles manières de travailler avec les clients. Aurore Bimont, chargée de projet COP21 au Conseil général Seine Saint Denis, territoire particulièrement exposé aux enjeux de la transition énergétique, a souligné que sur les sujets liés à cette transition, il est nécessaire de travailler avec toutes les composantes du territoire. L’exemple de la précarité énergétique est à ce titre lourd d’enseignements : renforcer l’efficacité énergétique des bâtiments nécessite une collaboration non seulement avec les populations, mais également avec les partenaires sociaux et les entreprises. Le département, territoire métropolitain le plus jeune de France, sensibilise les jeunes aux enjeux climatiques et les implique dans la préparation de l’accueil d’un événement mondial dédié à ces sujets. Pierre Cannet, responsable Climat Energie au WWF France, a présenté son outil d’évaluation de l’engagement des pays en faveur des CleanTech. Cet indicateur, basé entre autres sur la part dans le PIB et le niveau d’investissement vers les technologies propres, classe la France 15ème mondial, les premiers étant Israël et les Etats Unis. Arthur Laurent, président et co-fondateur de Microsol, a donné toute sa place à l’économe sociale et solidaire : l’entreprise diffuse auprès des populations les plus vulnérables du Pérou des solutions d’accès à l’énergi,e développées par des ONG locales. Elles s’inscrivent dans la durée pour une période de 28 ans. Gilles Berhault, président du Comité 21, a conclu les travaux en soulignant que les solutions présentées par les intervenants du panel sont maintenant à généraliser. C’est le sens de Solutions COP 21, projet phare du Club France Développement durable, qui donnera à voir les innovations de tous types d’acteurs pour l’atténuation et l’adaptation, du 4 au 10 décembre 2015, pendant la COP21, au Grand Palais. Dans l’esprit positif des expositions universelles du début du XXème siècle, il s’agira d’insuffler auprès du grand public, dans ce lieu symbolique, une envie d’avenir et donner confiance dans la qualité de vie de la société post-carbone.

Gilles Berhault – berhault@comite21.org – Sarah Schönfeld – schonfeld@comite21.org


Le Club France Développement durable participe à la COP20 pour valoriser les solutions climat

logo (1)Convaincus de l’importance de ce sommet, plusieurs représentants du Club France Développement durable, plateforme des réseaux de la société civile, initiée par le Comité 21, sont présents tout au long de la COP20 afin de participer aux débats et présenter son dispositif phare Solutions COP21. Le side-event du 2 décembre dédié aux Innovations pour une société post-carbone sera l’occasion de présenter la dynamique multi-acteurs Solutions COP21, initiée depuis plusieurs mois par le Club France. Lancé depuis 6 mois, Solutions COP21 est un dispositif de valorisation des initiatives, solutions et innovations pour le climat qui rassemble des acteurs aussi divers que des réseaux, entreprises, institutions, collectivités territoriales, associations, organismes de formation, ou centres de recherche et d’innovation. Ce dispositif comportera notamment une plateforme web et une opération d’envergure au Grand Palais dans Paris du 4 au 10 décembre 2015. L’objectif est de montrer à un large public les multiples produits, services, process et innovations existants et en projet à travers le monde pour lutter contre le dérèglement climatique et ses impacts. Télécharger le communiqué – Anne Gauthier – agautier@hopscotch.fr@SolutionsCOP21


Retour sur la rencontre-débat sur « Ingénierie écologique au service du climat, mythe ou réalité »

rd 17 octDans le cadre des travaux du Club France Développement durable, le Comité 21 a organisé le 17 octobre à l’ESCP Europe une rencontre-débat sur les solutions imaginées par les chercheurs du secteur de l’ingénierie écologique pour répondre au défi climatique. En présence de Agathe Euzen, déléguée scientifique à l’Institut écologie et environnement du CNRS, en charge du développement durable, de Françoise Gaill et Thierry Dutoit, tous deux conseillers scientifiques à l’Institut écologie et environnement du CNRS, les échanges ont d’abord porté sur les réponses que peuvent ou pourront à terme apporter la géoingénierie de l’atmosphère pour tenter de refroidir la planète : s’inspirer des phénomènes naturels et les reproduire à grande échelle pour accentuer le pouvoir réfléchissant de la surface de la Terre ; mettre en place un parasol spacial pour faire écran aux rayons du soleil et ainsi compenser le réchauffement aux gaz à effet de serre ; inventer des pompes biologiques pour capter le carbone, ou encore faire tomber le CO2 au fond des mers. L’ensemble de ces travaux de recherche a été présenté de façon pédagogique et accessible aux participants avant de se pencher sur les techniques de restauration des écosystèmes, celles développées pour en créer de nouveaux et les outils biologiques mis au point pour résoudre les problèmes de pollution. Biomimétisme, géoingénierie, ingénierie écologique, autant de thèmes de recherche que vous pouvez retrouver, connaître et comprendre dans l’ouvrage « Le développement durable à découvert » (CNRS Editions).
Antoine Charlot – charlot@comite21.org


Paris Action Climat : charte d’engagement partenariale entre les entreprises et la Mairie de Paris

paris-action-climatEn présence d’Anne Hidalgo, maire de Paris et de Célia Blauel, maire adjointe à l’environnement et au développement durable, la CPCU, Saint-Gobain Distribution Bâtiment France, la RATP, Monoprix, Air France, Bouygues Immobilier, le Groupe Caisse des Dépôts, le Groupe La Poste, Greenflex, EDF, GRDF ou encore Eau de Paris, ont tenu à s’associer au Plan Climat Energie porté par la Ville en signant le 16 octobre la charte d’engagement partenariale pour le climat. A un an de la COP21, la conférence internationale sur le climat qui se tiendra à Paris, ces acteurs de l’économie parisienne se sont engagés, aux côtés de la collectivité, à réduire leur empreinte carbone d’ici à 2020. Chaque signataire a présenté un engagement chiffré et un plan d’action en la matière. Anne Hidalgo a rappelé à cette occasion sa volonté d’associer et de mobiliser tous les acteurs pour répondre au défi du climat. Le Comité 21 était présent à cette cérémonie de signature pour soutenir cette initiative qui va dans le sens de la démarche multi-acteurs impulsée par le Club France Développement durable. Télécharger le dossier de presse
Sarah Schonfeld –Schonfeld@comite21.org


Retour sur le Sommet mondial des Régions des 10 et 11 octobre au CESE

sommet des regions 10 et 12 octobreLes réseaux internationaux de collectivités locales, les entreprises et certaines associations étaient réunis à Paris les 10 et 11 octobre dernier pour participer au Sommet mondial des Régions, organisé par le R20.
En présence d’Arnold Schwarzenegger, président-fondateur, Michèle Sabban, présidente, Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères, Anne Hidalgo, maire de Paris, Gérard Mestrallet, PDG de GDF Suez, Michel Rocard, ancien premier ministre, les participants ont pu mieux appréhender le rôle central qu’auront à jouer les territoires, aux côtés des Etats, de l’ONU et des entreprises, dans la lutte contre le changement climatique et plus spécifiquement pour le grand rendez-vous de la COP21.
Gilles Berhault, président du Comité 21, est intervenu en plénière pour souligner que la Conférence Paris 2015 doit être l’occasion de diffuser des messages positifs pour le climat en présentant les solutions qui marchent. La lutte contre le changement climatique est un sport d’équipe qui doit avoir aussi une dimension festive ! C’est en tout cas l’esprit qui sera donné au Grand Palais via le dispositif « Solutions COP21 ».
Le Comité 21 et le Club France Développement durable étaient partenaires de l’événement avec un stand qui a permis d’exposer le dispositif  et de valoriser certaines initiatives des membres du Club France Développement durable.
Pour en savoir plus


Mobilisation pour la plénière du Club France Développement durable du 6 octobre

mobilisation pleniere 6 octobrePlus de 70 personnes représentants près de 40 réseaux, entreprises, associations ou collectivités territoriales étaient réunies au Conseil général de Seine-Saint-Denis, lundi 6 octobre, pour participer à la réunion plénière du Club France Développement durable. A un peu plus d’un an de la COP21, les acteurs non étatiques français se mobilisent de plus en plus afin de contribuer à la réussite de cette grande conférence onusienne pour le climat, accueillie à Paris en 2015.
En présence de Pierre-Henri Guignard, secrétaire général de la COP21 et de Marie Hélène Aubert, conseillère pour les négociations climatiques à l’Elysée, les participants ont pu avoir un retour sur le Sommet pour le Climat de septembre dernier initié par Ban Ki-moon, secrétaire général de l’ONU, et sur l’état d’avancement de l’organisation de la COP21. La réunion a également été l’occasion de faire le point sur la présence française à Lima à l’occasion de la COP20 en décembre prochain et sur la mise en place du dispositif « Solutions COP21 ». Le comité d’orientation scientifique, présidé par Bettina Laville, a dévoilé son programme d’activités jusqu’à la COP21 afin d’appuyer et renforcer les travaux du Club France Développement durable. Par ailleurs, le Comité 21 et le Club France sont heureux d’annoncer l’arrivée de Sarah Schönfeld, en tant que coordinatrice du Club France Développement durable et chargée de mission Europe et International au Comité 21 depuis le 1er octobre.
N’hésitez pas à contacter Sarah – schonfeld@comite21.org –  pour toute information complémentaire.


6 octobre : plénière du Club France Développement durable

logo clubfranceLe Club France Développement durable organise sa prochaine plénière le 6 octobre à 14h à l’hôtel du Département de Seine-Saint Denis avec ses 70 réseaux membres. Les réseaux européens rencontrés à Bruxelles le 27 mai ont également été conviés pour poursuivre la discussion et élargir les horizons des projets et positions.
L’ordre du jour de la réunion propose : le bilan post Sommet climat du 23 septembre à New York et les perspectives concernant l’accord 2015 ; l’intervention de Marie-Hélène Aubert, conseillère du Président de la République pour les négociations climat et environnement (sous réserve) ; la présence et l’implication du Club France Développement durable à la COP20 ; des échanges sur le Manifeste, et pour finir, le calendrier et point d’actualités concernant Solutions COP21.
Concernant les prochains rendez-vous, après avoir reçu Annick Girardin, secrétaire d’Etat au Développement et à la Francophonie, le 17 septembre, une rencontre-débat est fixée le 17 octobre avec l’Institut écologie du CNRS sur « L’ingénierie écologique au service du climat : mythe ou réalité ? » ; et deux forums sont prévus : un Forum dédié à la mobilisation des acteurs de la société civile dans le cadre de la pré-COP de Caracas du 15 au 18 octobre 2015, et un Forum post-COP20 en présence de Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères en décembre. Pour finir, le Club France est heureux d’annoncer l’arrivée de Sarah Schönfeld, en tant que chargée de mission du Club France à partir du 1er octobre ; Sarah vient de Cités Unies France. Catherine Decaux – decaux@comite21.org


Paris Climat 2015 / COP21 : les réseaux d’acteurs de la société civile expriment leurs attentes au Président de la République

logo comite21 clubfrance cop21Le 18 septembre dernier, à quelques jours du « Sommet sur le Climat, accélérer l’action » qu’a tenu le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, le 23 septembre 2014 à New York, le Comité 21 et le Club France Développement durable ont présenté une lettre ouverte adressée au Président de la République. Ce courrier rassemble 35 propositions, exprimant l’engagement et les attentes des réseaux d’acteurs de la société civile et des partenaires impliqués dans « Solutions COP21 ».
A cette occasion, Gilles Berhault, Président du Comité 21 et du Comité d’orientation du Club France Développement durable, a rappelé que les acteurs de tous types (réseaux, institutions, entreprises, collectivités, centres de recherche…) sont déjà en ordre de marche. Le dispositif « Solutions COP21 » a pour objectif de mettre en lumière les solutions concrètes de lutte contre le dérèglement climatique et ses effets.
Lire la suiteTélécharger la lettre ouverte au Président de la RépubliqueListe des membres du Club France Développement durable


Rencontre-débat : Annick Girardin, Secrétaire d’Etat au Développement et à la Francophonie

RD annick girardinLe 18 septembre, le Comité 21 et le Club France Développement durable ont organisé une rencontre débat avec Annick Girardin, secrétaire d’Etat au Développement et à la Francophonie sur le thème « Climat et développement : l’agenda post-2015 » au CNRS à Paris, en présence d’une centaine d’acteurs du développement durable.
En ouverture de ce débat, le Président du CNRS, Alain Fuchs, a souligné l’importance de l’implication des scientifiques dans le débat international, et l’engagement du CNRS en perspective de la COP21. La secrétaire d’Etat a rappelé l’importance des Objectifs du Développement Durable (ODD) qui doivent être renforcés, particulièrement concernant la lutte contre la pauvreté. Dans la perspective de la COP21, Annick Girardin a confirmé que le gouvernement souhaite obtenir un accord universel avec un cadre juridique pour l’action, des règles financières, ainsi que l’émergence de financements innovants. Elle appelle à la mobilisation de tous, gouvernements, collectivités, ONG, entreprises, pour participer à cet objectif.
Le Club France Développement durable a présenté, lors de cette rencontre, une lettre ouverte adressée au Président de la République. Celle-ci rassemble 35 propositions d’engagements et d’attentes vis-à-vis des Etats, de l’Europe et des Nations Unies. Gilles Berhault, Président du Comité 21 et du Comité d’orientation du Club France Développement durable, souligne que « la COP21 sera une formidable occasion de démontrer que la lutte contre le dérèglement climatique est déjà une réalité pour de nombreux acteurs qui ont développé des solutions climat ». Il a présenté cette lettre à François Hollande, samedi 20 septembre à l’Elysée, et a demandé au Président de la République de la porter devant le Secrétaire général des Nations-Unies, lors du « Sommet sur le climat, accélérer l’action » à New York, le 23 septembre.
Ecouter la rencontre-débat avec Annick GirardinPour lire la lettre ouverte du Club France Développement durable au Président de la République.


Coup d’envoi de Solutions COP21, vitrine des innovations climat

solutions cop21 vitrineA 500 jours de la 21e Conférence des Nations Unies pour le climat (COP21), le Comité 21 et le Club France Développement durable donnent le coup d’envoi de Solutions COP21. Ce dispositif a pour objectif de mettre en lumière les solutions concrètes de lutte contre le dérèglement climatique et ses effets, de valoriser les acteurs qui innovent et de révéler les initiatives pionnières. Qu’elles soient portées par des entreprises, associations, collectivités ou centres de recherche ; qu’il s’agisse de produits, services ou procédés ; les solutions climat seront au coeur d’un programme d’actions de 18 mois, avec en point d’orgue une opération d’envergure ouverte à tous, au Grand Palais, en décembre 2015. A l’occasion de ce lancement officiel, les partenaires fondateurs*, acteurs publics et privés de premier plan, se sont engagés dans la démarche en signant l’acte fondateur de Solutions COP21.
* ADEME (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie), AFD (Agence Française de Développement), Carrefour, Climate Kick, EPE (association Entreprises pour l’environnement), GDF SUEZ, Generali, Haropa, Ikea France, INPI (Institut national de la propriété industrielle), Club Finance de l’ORSE (Observatoire de la responsabilité sociétale des entreprises), Rexel, Schneider Electric, Sofiprotéol, Suez Environnement, Veolia et la ville de Paris.
Télécharger le dossier de presse
Pour en savoir plus


Plénière du Club France Développement Durable le 9 juillet au Conseil Economique, Social, et Environnemental

Plus de quatre-vingt membres se sont réunis le 9 juillet lors de la plénière du Club France Développement Durable au Conseil Economique, Social et Environnemental. Après un tour de table de présentation des projets, un point d’étape des travaux des trois groupes de travail du Club France a été présenté.

Dans l’optique de la COP21, les acteurs, dans leur diversité, sont invités à porter des engagements communs quelle que soit la nature de l’accord signé en 2015, afin de rester ambitieux dans les politiques d’atténuation et d’adaptation mis en place par la société civile. C’est l’objet du plaidoyer qui vise aussi à proposer des objectifs ambitieux à la France, à l’Europe et à l’ONU pour lutter contre le changement climatique, ainsi qu’à accélérer la dynamique des actions engagées par la société civile.

Suite au travail effectué par le « groupe sensibilisation », un document présentant les enjeux de la COP21 et une présentation interactive enrichie d’exemples sur le lien entre le climat et les sociétés humaines sont mis à disposition des membres pour sensibiliser leurs réseaux.

Le « groupe de travail solutions » qui vise à rendre visibles les initiatives engagées et les solutions déjà déployées, a présenté la méthode de collecte des informations par le biais de fiches à remplir par les acteurs. Celles-ci seront recensées dans un site web qui sera lancé en septembre et présentera les solutions internationales mises en place en faveur du climat dans une logique positive, multi-acteurs, et de déploiement à grande échelle.
La plénière du Club France Développement Durable a été suivie par le lancement officiel du dispositif Solutions COP21.

Le Club France signe une déclaration des réseaux  et organisations professionnelles d’entreprises en vue de la conférence mondiale climat Paris 2015.  A découvrir ici.

header


Rencontre-débat avec Nicolas Hulot – 5 juin 2014:  » Ne cédons pas au fatalisme ! « 

Envoyé spécial pour la planète depuis le 6 décembre 2012 et président de la FNH, Nicolas Hulot parcourt le monde pour sensibiliser, informer et mobiliser la communauté internationale sur la question climatique. 

Retrouvez la vidéo de la rencontre ici et l’interview filmée de l’explorateur Jean Louis Etienne ici

DSC_0365 DSC_0461 DSC_0418 DSC_0254 DSC_0241 DSC_0254DSC_0344DSC_0427


Réunion inter-réseaux européens le 27 mai  2014 à Bruxelles

Soixante réseaux de tous horizons ont répondu présent à l’invitation du Comité 21 pour cette première rencontre entre acteurs français et européens mobilisés dans la perspective de la COP21. En présence de Pierre-Henri Guignard, Secrétaire général de la COP21, seize réseaux de collectivités, d’entreprises, de jeunes, d’ONG, ainsi que la DG Climat de la Commission européenne, le Conseil Economique et Social européen et le PNUE, ont présenté brièvement leurs actions et engagements en vue de cette Conférence internationale sur le climat. Ce temps fort a permis de transmettre des informations sur la préparation de cet événement en France en 2015, de créer des synergies entre acteurs et d’envisager des prolongements comme une participation de ces réseaux lors de la plénière du Club France du 6 octobre. La conclusion unanime de cette rencontre fut que le collectif et la convergence des initiatives sont indispensables pour avoir un impact suffisant et démontrer que les enjeux qui doivent être relevés méritent de dépasser les frontières et les intérêts individuels.

IMG_8124 IMG_8123 IMG_7923 IMG_8049 IMG_8054 IMG_8095 IMG_7882 IMG_7919 IMG_7823 IMG_7986 IMG_7968 IMG_8043 IMG_7809 IMG_7818 IMG_7820 IMG_8069 IMG_7959 IMG_7998

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s